Blog

« 12 jours », film de Raymond Depardon, 2017 ARTE éditions

La caméra du réalisateur reste fixe. Fixe sur des couloirs d’hôpitaux, fixe lors des entretiens. 10 audiences sont filmées, entre le patient hospitalisé sous contrainte, accompagné de son avocat, et le/la juge de la liberté et des détentions. La procédure est obligatoire avant le 12ème jour d’entrée en hospitalisation, et pour les réévaluations à 6 mois quand le patient n’est pas sorti. Le patient a son temps de parole et le juge délibère sur le maintien ou non de la contrainte. Le film est brut, dur, mais il a l’audace de mettre en avant un tabou, l’hospitalisation sous contrainte et ce qui se passe du point de vue juridique lorsque les portes se referment…

Itinéraire thérapeutique

Vous aurez peut-être remarqué les remous que font depuis quelques jours (juillet2018) la querelle entre des médecins pratiquant l’homéopatie et les tenants de la médecine «scientifique». Ca en vient « aux mains » ou en tous cas à des plaintes au Conseil National de l’Ordre des Médecins. Un peu à côté de ces querelles j’ai trouvé sur Twitter sous la plume électronique de Thierry Baubet‏ @TBaubet le point de vue clair et humaniste d’un médecin psychiatre. (Références en fin de thread) Reproduit ici avec sa permission. Les patients juxtaposent différents niveaux de réalités. Ils peuvent consulter à Sainte-Anne dans un excellent service de psychiatrie bio «scientifique», puis faire bénir leur maison et aller voir un magnétiseur pour se « rééquilibrer…
Savoir plus